Leo Fabrizio

FERNAND POUILLON de Marseille à Alger

Du 21 avril au 5 juin

Centre Photographique Marseille

Visites ouvertes à tous, avec une jauge maximum de 25 personnes simultanément.

L’exposition est le fruit de recherches menées pendant cinq ans par Leo Fabrizio sur l’œuvre architecturale bâtie la plus conséquente du XXe siècle, celle de l’architecte français Fernand Pouillon.

Le destin tumultueux de cet homme, son refus de s’inscrire dans le courant de l’architecture Moderne, sa position engagée durant la Reconstruction pour des habitats à loyer modérés dignes, qualitatifs et proches des centres villes, son intérêt pour les populations oubliées par le régime colonial en Algérie, tout comme son désintérêt pour ses propres archives, participent de la non diffusion de son travail.

Fernand Pouillon de Marseille à Alger donne à voir une sélection des 700 photographies réalisées à la chambre grand format par Leo Fabrizio. Une collection d’images à la hauteur de l’ampleur d’une oeuvre architecturale qui compte plus de 1000 projets – certains sont encore non-identifiés à ce jour – et dont plus de 720 ont été réalisé en France, en Iran, en Algérie et en Afrique de l’Ouest.

Exposition présentée au Centre Photographique Marseille par le Consulat général de Suisse avec l’appui de Présence Suisse. Dans le cadre du cycle Architecture, enjeux et regards d’aujourd’hui organisé par le Centre Franco-Allemand de Provence, le Consulat Général de Suisse, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de
Marseille, la librairie-maison d’édition Imbernon, la Société des Architectes et le Syndicat des architectes des Bouches-du-Rhône, avec le soutien du Goethe-Institut.

Partager